Nos tutelles

CHRU Besançon Université de Franche-Comté

Nos partenaires

Santé publique France Organisation Mondiale de la Santé Chrono-Environnement

Rechercher




Accueil > Ecologie des parasites

Ecologie des parasites

publié le , mis à jour le

L’Echinococcose alvéolaire et l’échinococcose kystique en quelques mots…

L’Echinococcose alvéolaire (EA) est due au développement chez l’homme de la larve d’Echinococcus multilocularis (Cf. Cycle d’Echinococcus multilocularis). Le parasite implique de manière obligatoire un carnivore. En Europe c’est principalement le renard, plus rarement le chien et le chat. Ils sont alors dits "hôtes définitifs". Ils hébergent la forme adulte du parasite, qui produit des œufs, évacués dans l’environnement avec les fèces du carnivore. L’œuf, s’il est ingéré par un rongeur (hôte intermédiaire), va se développer dans le foie, en mimant un cancer. C’est alors le stade larvaire du parasite ou dit "métacestode". Les lésions chez l’homme sont très rarement fertiles et l’homme représente une impasse parasitaire pour le parasite. L’homme peut alors prendre le rôle d’hôte intermédiaire. Le parasite se développe à bas bruit et le diagnostic n’est souvent fait qu’après une dizaine d’années d’incubation.

Cycle d'Echinococcus multilocularis
Cycle d’Echinococcus multilocularis

L’EA fait partie des rares maladies parasitaires à helminthes « autochtones » sur le territoire français.

L’échinococcose kystique (EK) ou kyste hydatique est due au développement chez l’homme de la larve d’Echinococcus granulosus (Cf. Cycle d’Echinococcus granulosus). Le parasite implique un carnivore, au même titre qu’E. multilocularis, mais il s’agit là principalement du chien (hôte définitif). Le ruminant (mouton, bovin, caprin, etc.) est alors l’hôte intermédiaire du parasite. L’homme joue également ce rôle. Le parasite se développe dans le foie mais également dans les poumons sous la forme d’une poche contenant le liquide dit "hydatique", remplie des formes protoscolex, rendant la lésion fertile. Les viscères des ruminants s’ils sont consommés contaminent à leur tour le chien.

Cycle d'Echinococcus granulosus
Cycle d’Echinococcus granulosus

Les cas d’EK sont décrits plus fréquemment dans le sud de la France et la Corse (van Cauteren et al., 2016).

Référence
van Cauteren D, Millon L, de Valk H, Grenouillet F. Retrospective study of human cystic echinococcosis over the past decade in France, using a nationwide hospital medical information database. Parasitol Res. 2016 Nov ;115(11):4261-4265).